La hantise des poux… Comment les combattre naturellement ?

PouxNom masculin pluriel (zoologie) insectes parasites externes de l’homme et de certains mammifères.

Sinon, ma définition à moi : petite bête vorace qui dévore le cuir chevelu et joue sur nos nerfs de parents dès que nos progénitures commencent à aller à l’école (et même parfois à la crèche) !

Longtemps, j’ai regardé ces mini-monstres à pattes en me demandant comment je pouvais les détruire sans décaper le cuir chevelu de ma petite princesse. Car des mauvais souvenirs de mon enfance, ça, j’en ai. Je me souviens très bien des ravages qu’ils ont faits dans mes jolis cheveux longs et bouclés… Les heures que passait ma mère avec cet immonde peigne blanc et fin à me scruter la tête, ou encore de ses ongles qu’elle enfonçait dans mon crâne, et cette odeur de vinaigre blanc dont elle se servait pour les éradiquer… 

Ensuite, ce produit à l’odeur nauséabonde qu’elle badigeonnait généreusement, avant de recouvrir ma tête d’un foulard que je devais garder toute la nuit. Je crois que le pire a été ce jour de mes 12 ans, où ma mère m’a autorisée à aller pour la première fois chez le coiffeur. Je me suis littéralement faite refouler, les cheveux mouillés, quand la coiffeuse a découvert ces horribles bébêtes sur ma tête…. Imaginez la honte !

 Bref, vous l’avez compris, des souvenirs très sympathiques.

Cette odeur de produits contre les poux me vient encore quand j’y pense. Je ne voulais pas infliger ça à ma petite puce. Alors, j’ai cherché à tout prix la méthode naturelle pour prévenir des poux. Et j’ai trouvé ! J’applique une à deux petites gouttes d’huile essentielle de lavande sur les chouchous ou rubans de ma fille ou sur un coin de son pull, tee-shirt ou sous-pull. Par sécurité, je ne lui applique pas à même la peau, il est déconseillé d’utiliser certaines huiles essentielles sur la peau des tout petits. Malgré tout, l’huile de lavande est une huile qui n’est pas nocive, mais nous vous en reparlerons dans un article spécial huiles essentielles.

 Et toujours pour prévenir, je lui lave les cheveux avec un shampoing bio et naturel à base de lavande officinale et d’arbre à thé spécial petits bouts. C’est un complément efficace au traitement anti-poux. On les trouve sous différentes marques dans des boutiques bio.unnamedCa, c’est de la prévention. Pour les combattre, j’utilise de l’huile de coco bio, vierge et pressée à froid en masque sur les cheveux, en laissant poser de 30 minutes à 1 h (et même la nuit pour les plus grands) puis je rince à l’aide d’un shampooing (ou 2 si besoin). En plus, ça hydrate les cheveux et aucun risque de toxicité ! C’est le gras qui étouffe la bête, et ça sent tellement bon qu’on en mangerait !

Ensuite, on peigne mèche par mèche pour éliminer les lentes avec un peigne spécifique à dents très serrées.

 Maintenant, je n’ai plus qu’à croiser les doigts pour que ces petits parasites ne viennent pas se nicher dans ses jolis et longs cheveux bouclés. Car oui, elle a les mêmes cheveux que sa maman cette petite « puce » oserais-je dire ?

Bon courage les filles !

IMG_2600

Photos © MyJoliBag et ManOumi

2 Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *