Interview MyJoliMom : Eléonore, une mum’preneur au coeur tendre

En 2012, Eléonore crée sa première société, spécialisée dans la communication audiovisuelle. « Oursicate, c’est l’association entre un ours, (mon mari) et associé, et un surricate qui n’est autre que… moi-même ! » L’idée est de faire une complémentarité entre leurs deux talents, l’audiovisuel et la communication. Depuis 2012, ils interviennent en vidéo pour tout type d’entreprise dans tous les domaines (évènementiel, corporate…).

L’année dernière, Eleonore se lançait dans une nouvelle aventure, celle de Mini Minois. « Lors de ma grossesse en 2016, j’ai retrouvé beaucoup de vidéos de mon enfance que mes parents avaient faites de mes 0 à 4 ans. Je me suis dit que c’était une chance d’avoir de telles archives et de pouvoir les regarder aujourd’hui en devenant maman à mon tour. C’est ainsi que nous avons eu l’idée de créer Mini Minois, un faire-part vidéo pour notre fils. L’engouement et l’émotion de nos proches a été telle, que l’on s’est dit qu’il fallait permette à d’autres parents de vivre la naissance à travers cette idée de faire-part. Je suis très contente que Mini Minois ait vu le jour, pour démocratiser la vidéo dans le monde de la petite enfance. »

Et pour les inconditionnels du papier, Mini Minois a inventé le faire part augmenté en utilisant la vidéo dans un faire-part papier. Une expérience complète !

Rencontre avec une jeune maman dynamique, une mumpreneur qui n’a pas froid aux yeux !

C’est comment d’être mumpreneur ?

Cela demande beaucoup de rigueur et d’organisation. Dans l’univers de l’enfance, c’est très inspirant car c’est tous les jours et à chaque instant que l’on puise l’inspiration, car on est constamment plongés dans cet univers.

Jongler entre vie de famille et professionnelle, ensemble avec mon mari et associé, s’est très bien passé à l’arrivée de notre fils Nino, comme nous sommes complémentaires. Nous pouvons nous relayer sur les nuits blanches de boulot et celles de parents ! C’est une véritable aventure familiale.

Cela permet aussi de prendre des pauses et de sortir de son écran de travail, sinon, lorsque l’on est à son compte, c’est sans fin ! On apprend à être en week-end maintenant ! (Rires)

Et à faire de vraies pauses en famille, que notre enfant nous force à prendre.

Comment te définirais-tu en tant que maman ?

Maman cool ! Mon fils n’a que 15 mois, et pourtant je lui fais confiance, je l’encourage. Je fais en sorte qu’il puisse se sentir libre. J’essaie de lui apprendre l’autonomie en m’inspirant de l’éducation Montessori, et de ma propre éducation. Du haut de ses 15 mois, je lui montre que je crois en lui. Je ne suis pas du tout dans la surprotection !

Es-tu une « bio addict »? C’est quoi pour toi le bio ? Et l’éthique ?

Je suis bio addict de plus en plus depuis la grossesse, et la découverte de toutes ces études sur les perturbateurs endocriniens qui ont vu le jour.

J’ai commencé à me mettre au bio avec Nino, dans son alimentation. Aujourd’hui, on mange bio aussi, alors qu’avant c’était ponctuel.

Le bio représente le mieux vivre, plus sainement, tout en encourageant une meilleure consommation, plus locale, mieux pensée par rapport à la santé de chacun et à la façon de faire.

L’éthique devrait aller de pair avec le bio, mais ce n’est pas encore gagné… Malheureusement, le bio n’a pas toujours d’éthique.

3.Photo-pour-ITW-MYJOLIMOM

Quels produits de cosmétiques as-tu utilisé pendant ta grossesse ?

Malheureusement je ne connaissais pas encore l’offre de MyJoliBag, et j’aurais souhaité qu’on m’en parle ! J’étais très néophyte de l’univers des jeunes mamans, que je côtoie désormais grâce à Mini Minois, et qui me permet de faire des découvertes extraordinaires.

Lorsque j’étais enceinte, j’ai utilisé principalement de l’huile d’amande douce, un produit très neutre, pour être sûre de ce que je mettais sur mon corps. J’ai eu beaucoup de nausées, j’avais besoin de soins sans odeurs.

Quels produits utilises-tu pour ton fils ?

Dès la naissance de Nino, je me suis tournée naturellement vers des produits simples et naturels, surtout pour lui.

Si tu avais su …

J’aurais fait plus de grasses matinées pendant ma grossesse ! (Rires). Je conseille à toutes les futures mamans de se reposer au maximum avant d’accoucher. Ensuite, ça ne s’arrête jamais, il faut prendre le temps avant.

Comment sera Eléonore dans 10 ans ?

Mumpreneur avec une tribu de trois enfants ! (Rires).

J’aimerais faire évoluer la vidéo autour de la naissance, et aider les futurs et jeunes parents à construire les souvenirs de demain.

Photos © Mini Minois

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *