Billet d’humeur de Guénaëlle : Mon premier Noël de Maman

Quand on n’est pas encore maman, que ce soit en tant que « la célibataire » de la fratrie », ou « enfin casée mais pas encore Mummy », tandis que le frère et les deux sœurs ont déjà leur lot de chérubins et de Noël en « famille », on est « l’éternelle » tata cool et sympa. Cette tatie qui gâte tous ses neveux et nièces. Mais aussi celle qui, dans un petit coin de son cœur ressent ce manque indescriptible et douloureux qui lui dit « et oui ma vieille, cette année encore, tu n’auras pas ton « Christmas Time » à TOI, à transmettre à ton enfant le fameux « Esprit de Noël »….

Voilà ce que j’ai ressenti pendant des années…. Parfois même, cette douleur à l’idée, une fois de plus, de ne pas avoir mon propre Noël de Maman… Surtout quand, comme moi, vous êtes née 4 jours avant la date fatidique, et que forcément, cela signifiait un Noël de plus sans bambin, et une année de plus dans le compte à rebours perpétuel de l’horloge biologique !

Et puis, il est arrivé, enfin, ce jour tant attendu. Après un peu plus de 2 ans de vie commune avec Monsieur (enfin trouvé et pas lâché !) nous avons eu notre petite princesse en juin 2013. Elle avait alors 6 mois lorsque son Premier Noël est arrivé. Et moi, je fêtais tout juste mes 40 printemps, le jour de l’hiver, vous me suivez ?

Arrivent enfin les moments de bonheur, de joie, d’émotion (beaucoup d’émotion !), de chaudes larmes… mais aussi de médicaments et de kiné respiratoire, puisque ma puce avait contracté une jolie bronchiolite (le fameux mal des bébés en plein hiver) au même moment !

D’ailleurs, petit passage par les urgences le fameux 21 décembre, jour de mon anniversaire, alors que le soir même nous avions presque 30 personnes à la maison pour fêter justement mon entrée dans le monde merveilleux des jeunes mamans quadragénaires ! Y’a des choses comme ça qu’on n’oublie pas.

Et le même jour je recevais un courrier recommandé de mon ancien employeur me proposant un Plan de Départ Volontaire ouvert aux Commerciaux dont je faisais partie.

Il y a des signes du destin dans la vie aussi, n’est-ce pas ? La suite, on la connaît, le début de l’aventure MyJoliBag !

Processed with VSCO with hb1 preset

Bien sûr, inutile de vous dire combien je me sentais comblée pour mes 40 ans d’avoir à mes côtés, Monsieur, son fils, et notre petite princesse pour fêter enfin MON premier Noël de Maman, entourée de mes deux sœurs et de mes parents. Un des derniers Noël de mon père d’ailleurs, avant que la maladie ne l’emporte…

La déco, le sapin, les cadeaux, les cartes de vœux à envoyer (et oui encore sous format papier à l’époque), le repas, le Panetonne (origines italiennes oblige), le pyjama de Noël de ma puce… Tout y est passé ! Du pur « Esprit de Noël ». Si j’avais pu mettre des lumières sur le toit, dans le jardin, autour de la piscine (non là faut pas pousser quand même) je crois que je l’aurais fait ! Mais mon cher et tendre n’était pas de cet avis… et finalement, comme je le comprends !

Evidemment, autant vous dire qu’à tout juste 6 mois, ma fille a été plus que gâtée !

Le fameux 25 décembre donc, sur un air de « Have Yourself a Merry Little Christmas » chantonné par Franky – Frank Sinatra – assise sur le fauteuil, au milieu du salon, avec ma Giulia sur les genoux (et son petit bonnet de lutin sur sa tête), j’avais droit à la distribution de cadeaux, et je devais les ouvrir devant tout le monde. Les membres de ma famille, tous équipés de smartphone ou d’appareil photo numérique, à immortaliser l’instant ! Celui où, à chaque cadeau pour ma fille que j’ouvrais, je fondais en larmes… Mention spéciale à sa première poupée ou sa jolie boite à musique ! Merci à ma sœur et ma mère qui ne m’aidaient pas à ce niveau-là, car elles pleuraient encore 10 fois plus que moi !

Voilà, aujourd’hui ma puce vit son 4ème Noël. Elle attend le passage du « gros bonhomme rouge et sa barbe blanche » avec impatience ! Chaque année est aussi pleine d’émotions, de joie et de guirlandes, d’étoiles et de calendrier de l’avent.

Je vous souhaite à tous de jolies fêtes de fin d’année… Que vous soyez jeunes mamans ou pas… Pleines de joie, d’amour et de sérénité. Vivez ce moment à 200% avec vos proches et vos chérubins. Et comme dirait l’autre « Santa Clauss is Coming to Town » ….

Photo article © Julia la pose gourmande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *