Les vernis, des faux-amis ?

Avez vous déjà vu ces jouets traditionnels pour les tout petits nommés culbutos? Et bien, c’était un peu moi le dernier trimestre de ma deuxième grossesse !

Oui, une future maman qui tente de se pencher en avant pour accéder à ses pieds, bascule ou alors ça coince. J’exagère? Oh si peu…

D’ailleurs, il est temps d’aborder le sujet des vernis lorsqu’on est enceinte !

Quelle future maman n’a jamais « juré » (avec bien des mots divers) en tentant de se vernir les ongles de pieds, choix infiniment bizarre quand on a un énorme ballon en guise de ventre, à croire qu’on aime les challenges improbables! C’est un peu comme vouloir décrocher l’unique pomme d’un pommier de 4 mètres quand on ne fait qu’1m63 (oui, j’ai déjà essayé), ou comme vouloir marcher sur l’eau quand on est un éléphant. C’est impossible pour un humain aussi?? Ah bon d’accord…

Oui, c’est un véritable supplice que de vouloir lacer ses chaussures, enfiler des bas, et même mettre un pantalon! Alors quand il s’agit de se mettre du vernis… C’est un calvaire ! À moins d’avoir un super papa sous la main (néanmoins je conseille vivement une soeur, ou une bonne copine, car souvent l’homme a du mal à saisir les nuances du « non, pas le contour chéri »! Je t’avais dit juste sur l’ongle! ») Bref….patatras.

Et puis le problème du vernis se pose souvent en fin de grossesse car ils sont fortement déconseillés au début.

Pourquoi ?

Parce que les ingrédients ne sont pas toujours jolis jolis (c’est un euphémisme), et qu’à moins de faire une sélection drastique sur la composition, tout ce qui passe par nos ongles va directement dans notre sang. Pour nous, futures mamans ces substances très indésirables peuvent venir titiller notre exceptionnelle création.

Alors, on attend sereinement, paisiblement, tranquillement (on y croit) le moment idéal ou l’on sait que l’impact du vernis sera moins néfaste car bébé sera merveilleusement formé (et particulièrement intelligent en plus) !

Donc, on attend ou on abdique totalement pour ce vernis ?

À chacune de décider en ayant toutes les informations suffisantes pour trancher.

De mon côté, j’ai capitulé et préféré attendre que bébé soit là pour reprendre mes habitudes de femme coquette. Parce que quand on s’y penche sur ces produits, qu’est ce qu’on apprend?

Je vous vois venir : «Décidément, on ne peut plus rien mettre! « Même le vernis »?

Si, on peut trouver des marques engagées qui ont fait le tri des ingrédients les plus nocifs ! Mais je ne vais pas vous mentir, lorsque l’on qu’on porte son petit être cher et tendre, sachant que l’ongle est particulièrement poreux et qu’il absorbe la moindre substance, autant (si l’on tient absolument à avoir les ongles colorés) faire l’impasse sur les ingrédients les plus néfastes, et éviter d’en mettre les 6 premiers mois.

Oui, c’est long mais c’est pour le bien de notre petit bout qui lui ne demande qu’à être protégé.

unnamed (1)

Il faut savoir que les composants nocifs évoluent et qu’aujourd’hui le plus sage serait de chasser 11 molécules de nos vernis.(et ça risque de changer encore).

Pour être plus précise, lorsque les marques ont commencé à se pencher sur le sujet, 3 composants les plus toxiques on été bannis. On a appelé ces vernis les 3 -Free.

Ils sont sans:

Toluène

Phtalate (Dibutyl DBT)

Formaldéhyde

Aujourd’hui, pour nous protéger des perturbateurs endocriniens certaines marques ont proscrit 8 composants : Les 8-Free

Avec les 3 composants ci-dessus ils ont exclus 5 ingrédients toxiques supplémentaires:

-le Xylène

-Les parabènes

-le camphre

-le colophane

-la résine de formaldéhyde (oui encore différent de son cousin)

Cela s’est déjà bien démocratisé et c’est déjà pas mal.

Quant à certaines marques, elles ont décidé (basé sur les dernières études ) d’en éliminer 11 ! Les 11-Free.

On fait donc l’addition de tous les composants déjà cités auxquels on ajoute :

  silicone

huiles minérales

éthanolamine

Avec tout cela, si la prochaine fois que vous achetez un vernis vous n’arrivez pas à choisir !

Regardez bien les ingrédients et optez pour une marque vegan, ou une référence qui contient un maximum d’actifs naturels et qui est respectueuse de l’environnement.

De plus en plus de marques choisissent de s’engager pour une meilleure composition des jolies couleurs que l’on a toutes envie de porter. Evidemment, après notre grossesse continuons à vérifier les compositions, choisir de bons produits, conseiller nos amies, apprendre à nos enfants.

N’oublions pas que l’avenir est entre nos mains…même avec nos ongles vernis.

Photo en n& b © Caroline Bizard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *